Dès lors, des endroits où stocker des fichiers à partager, ou non, sont apparus, question de s'assurer de ne pas perdre le fichier si le disque dur saute. Alors que certains voudraient utiliser le terme anglais cloud pour ces endroits, il est de bon ton de traduire le terme. Le nuage informatique est né. Probablement que plus tard, on supprimera informatique et de ne garder que le nuage.

Mais tout fichier n'est pas nécessairement destiné à être partagé. Il y a des fichiers nuagisables, et d'autres non. Une vidéo d'une heure du dernier party de bureau n'est, à priori, pas nuagisable. Les photos qui l'accompagnent en basse résolution seront plus nuagisables que celles en haute résolution; l'idée est de partager l'image du patron en train de danser la Macarena, pas de compter les points noirs dans le visage du patron.

Le nuage n'est pas un dépôt de documents. Son but premier est le partage de document, alors que le dépôt de documents a surtout pour but de les conserver. L'un n'empêche pas l'autre, mais pour une saine gestion de son information, il est préférable de distinguer les deux.