À gauche, votre identifiant numérique, ainsi que votre mot de passe. À droite, la liste (vide au départ) des ordinateurs que vous voulez contrôler à distance.

J'ai essayé entre mon ordinateur de maison et mon téléphone sur /e/OS (Android). Ça fonctionne à merveille, dans un sens comme dans l'autre. À peu près zéro configuration.

Les linuxiens comme moi auront peut-être un petit hic du fait que le logiciel ne supporte pas encore Wayland sur l'ordinateur hôte. On change pour Xorg, et ça fonctionne.

Côté invité, on peut se contenter du client web (web.rustdesk.com) pour interagir avec l'hôte. Là encore, ça s'exécute comme un vrai charme.